SUSANNE EXTRAVAGANZA

8

7

6

5

4

3

2

1

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.

New York. 2012. Une ville remplie d’agents immobiliers, d’avocats en costards et de joggings. Calvin Klein. Costumes à gogo . Tommy Hilfiger. Une petite robe noir. Michael Kors. Blanchiment des dents. Lisse. Abercrombie. Et propre. Uniforme. New York est ennuyante, ou le serait si il n’y avait pas de Susanne Bartsch!

Reine de la fête, dowtown diva, fêtarde extraordinaire, prêtresse de la nuit, une bonne flopée de titres ont été donnée à Susanne Bartsch. Le fameux studio 54, fait sans doute partie de l’histoire, ceci dit l’extravagance de l’underground New Yorkais continue de vivre grâce à Bartsch! Les dernières soirées de Susanne, du nom de Bloody Mary ou On top at Le Bain rassemblent les hiboux de nuits les plus excentriques de la capital de la mode Américaine et célèbre l’avant-garde. On y croise la scène underground New Yorkaise: La créatrice Patricia Fields, la performeuse Narcissister, les membres du collectif Zand et il n’est pas rare de tomber sur Amanda Lepore.

“Habillez vous, et vous passerez la porte” dit Susanne. « Il n’y a pas de règles. Je vois mes évènements comme des endroits de performance. Tu viens, et tu fais ce que tu veux. Lâche toi! Ici, les gens dansent et la musique est bonne, mais mes soirées sont avant tout glamour, on y célèbre l’allure. En ce moment, mes soirées sont très liées au mouvement androgyne. New York n’est bien entendu pas aussi créative qu’elle a pu l’être…mais mes soirées restent glamour, chic, mais aussi décadentes, et croyez moi, c’est rare de nos jours”

C’était en 1981, que Bartsch avait commencé a faire du bruit avec sa boutique de fringues dans Soho. Susanne, d‘origine Suisse, 29 ans, arrivait tout droit de Londres. Sa boutique proposait des designers pointus Londoniens et on peut dire qu’elle contribua à faire connaitre Galliano, Westwood et Stephen Jones en Amérique. Sa boutique devint si populaire, qu’elle en ouvrit une deuxième, mais ses deux boutiques durent fermer pendant la crise des années 80.  Susanne, jamais à court d’idées se recycla. Désormais, elle ne serait plus la maitresse des lieux ou les gens iraient acheter des pièces pointues, mais elle sera la maitresse des lieux ou les gens viendraient pour les porter. De 87 au milieu des années 90, Susanne organisa de très nombreuses soirées. Elle fit revivre la scène  clubbing New Yorkaise, en faisant venir la crème de l’avant garde de la mode à ses soirées: costumes de drag queen, body painting, vêtements SM et vintage.

Dans les années 90, le monde de la mode évolua. Gianni Versace popularisa la mode SM. Le désormais connu Ru Paul, qui fut le témoin de mariage de Suanne Bartsch et un grand adepte de ses soirées, devint une des icones de la marque de cosmétique Mac. Le mainstream, commença a intégrer les codes de ce qui fut, à un moment considéré avant gardiste, ce qui en toute logique, rendirent les soirées de Susanne moins excitante et spectaculaire. Susanne devint alors maman et s’occupa de son fils. C’est avec le nouveau millénaire, qu’un nouveau vent d’énergie frappa Susanne et qu’en 2002, celle ci, pris la décision de revenir dans le monde de la nuit et de remettre en avant artistes et performeurs. Bartsch n’a peut être pas sa propre marque de vêtements, ceci dit, ses fêtes sont définitivement les défilés les plus excitants de la ville!

Texte et photos de Dora Moutot




DES GATEAUX DÉLICIEUSEMENT MÉCHANTS

Aux chiottes “Happy Birthday” et “Congratulations”! Et si le gâteau devenait un média pour exprimer sa colère et son humour pince sans rire?

CUISINIER AVEC DU SPERME

Est ce plus dégoutant que le lait après tout? Plusieurs livres de recettes sont sortis. On en parle!

JELLO SALADES ET RECETTES ABSURDES DES 60′s

Parce que ce qui paraissait appétissant à l’époque a l’air vraiment gerbant aujourd’hui!

LA MALADIE DE PEAU COMME ART

Une plongée étonnante dans le monde de l’illustration vintage médicale de maladies! Ou quand les maladies de peaux deviennent art.

SHOPPING: DOT.COMME

Le E-shop mode le plus génial du web! De la mode, de la vraie, de la folle, de l’absurde!

ART: YOKO HONDA

Yoko Honda, comme je t’aime! La Gazette du Mauvais Gout aimerait vivre dans ses peintures couleur 80!

PORCELAINE KITSCH 50′S.

Mon obsession du moment, la porcelaine trop cute des années 50 et ses marques cultes. Laisse tomber, Hello Kitty c’est à peine Kawai à coté!

ART: MAIKO GLUBER

Bijoux + Net art + dégradé = Orgasme de Net Art Fashionista! ( Tiens, ca mériterait un article sur ce profil de meuf!). C’est à l’artiste berlinoise Maiko Gubler qu’on doit ces merveilles.

ART TREND: POST JAPAN

L’une des plus grosses tendances visuelles de Tumblr vient d’être cristallisée sous le terme “Post Japan” ( allez savoir!)

ART: REBECCA MORGAN

Parce que je suis sure, que toi aussi, fille sensible, parfois tu te sens un peu pourrie comme ca, comme les personnages de Rebecca.

CUTE DOCUMENTARY: GAP TOOTHED WOMEN (1987)

Le documentaire sur les dents du bonheur le plus mignon de tous les temps.

TUMBLR: YOUR DICK LOOKS GREAT IN THOSE HEELS

Un tumblr très utile. Vous devriez tous essayer, hommes.

MUSIC: HANNAH DIAMOND

Hannah Diamond du Label PC MUSIC, est le mélange parfait entre Britney Spears, la J-POP, la musique “post ringtone”/ Chipmunk! ( Que celui qui n’aime pas la musique Chipmunk et qui visite ce site, brule en enfer!) Parce que c’est vraiment LA JOIE.

FASHION: LAFAILLE SS15 LOOKBOOK

Cette marque Canadienne est perfection.